Dernières nouvelles
Accueil / Océan Indien

Océan Indien

Maldives – Le Parlement bouclé par l’armée

profil

Le gouvernement ferme par mesure de sécurité l’accès au Parlement. L’opposition dénonce une manoeuvre pour empêcher le vote d’une motion de destitution du président du Parlement. Le gouvernement des Maldives a fait boucler par l’armée le Parlement, une mesure qu’il a justifiée mardi par des considérations de sécurité avant la visite de dignitaires étrangers. L’opposition a accusé le président Abdulla Yameen de chercher à empêcher l’examen d’une motion de destitution du président du Parlement monocaméral, le Majlis du peuple. Dans un communiqué, la présidence a indiqué mardi que le Parlement est fermé dans le cadre de mesures de sécurité avant les cérémonies du 52e anniversaire de l’indépendance de l’archipel, qui se tiendront mercredi en présence de «personnalités étrangères importantes». Le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif est l’invité d’honneur de ces festivités qui débutent mardi pour trois jours. «Les mesures spéciales prises par les forces de sécurité au Parlement le 24 juillet 2017 visaient à assurer la sécurité des lieux, comme le requiert (…) la Constitution», a indiqué la présidence des Maldives. Expulsés Des députés de l’opposition ont été à nouveau empêchés mardi par des soldats d’entrer dans le Parlement. Ils ont été brutalement repoussés, selon des témoins. Lundi, des députés avaient forcé les cordons de l’armée pour tenter d’entrer dans le Parlement dont les grilles avaient été cadenassées par l’armée. Ils avaient été repoussés aux gaz lacrymogènes et expulsés des lieux, selon le Parti démocratique des Maldives (MDP) de l’ex-président en exil Mohamed Nasheed. M. Nasheed a jugé illégale l’action des forces de l’ordre.«Même lorsque le Parlement ne siège pas, les députés sont libres d’entrer dans le bâtiment pour travailler mais ceci n’est pas autorisé actuellement», a déclaré à l’AFP le porte-parole du MDP, Hamid Abdul Ghafoor, estimant: «c’est ridicule». L’opposition, qui entend priver M. Yameen du contrôle du Parlement avant la présidentielle de 2018, affirme avoir rallié des parlementaires dissidents de la majorité pour lancer une procédure de destitution du président du Majlis. © AFP Powered by Madagascar Actualitéa Lire la suite »

Maurice – Trafic de drogue – Sibi Thomas demande une révision judiciaire

profil

Il n’est pas au bout de ses peines pour retrouver la liberté. Arrêté dans le cadre de la saisie record de 135 kg d’héroïne, Sibi Thomas réclame une révision judiciaire de la décision de la Bail and Remand Court (BRC) qui avait rejeté sa demande de remise en liberté, ce qui lui avait valu d’être reconduit à la prison de Beau-Bassin. Le suspect a saisi la Cour suprême et l’affaire a été appelée le lundi 24 juillet. Dans son affidavit adressé contre la Senior Magistrate de la BRC ainsi qu’au Directeur des poursuites publiques, le suspect dresse une chronologie des événements depuis son arrestation le 13 mars 2017 sous une accusation de «drug dealing with aggravating circumstances : importation of heroin with an averment of trafficking». Sa motion de remise en liberté a été ensuite objectée par la police. Et la BRC a tranché en faveur des forces de l’ordre. Toutefois, Sibi Thomas estime que la magistrate a failli à prendre en considération le fait que son arrestation était basée sur des preuves documentaires. Le directeur de la compagnie Brilliant Consulting Resources Ltd cite un document rédigé au nom de la compagnie Brillant Consulting Ltd et retrouvé à la Mauritius Revenue Authority par les enquêteurs. Ce document avait servi pour le dédouanement des marchandises. Mais l’enquêteur devait confirmer que l’en-tête de la lettre ne portait pas le nom de la compagnie, ou l’adresse de la compagnie, ni la signature de Sibi Thomas, ni l’écriture de ce dernier. De ce fait, le suspect considère qu’il n’a rien à voir avec cette affaire de drogue. D’autant plus, dit-il, qu’aucune des huit personnes arrêtées ne l’a impliqué. «Lors de l’interrogatoire de Navind Kistnah, ce dernier avait confirmé que je n’y étais pas impliqué», précise Sibi Thomas. Ce dernier estime que la décision de la magistrate est erronée et sans raisonnement. La police, par le biais du chef inspecteur Sooresh Ramburuth de la brigade anti-drogue (ADSU), a répliqué en ce 24 juillet, par le biais du Senior State Attorney, Dabeesing Ramlugan. «Toutes les informations fournies par Navind Kistnah devront être vérifiées et les déclarations aussi. Il ne serait pas correct à ce stade de déclarer que la preuve fournie contre le demandeur repose uniquement sur la preuve de Kistnah», dit la police. . © lexpress.mu Powered by Madagascar Actualitéa Lire la suite »

Transport aérien – Air Austral élue « Meilleure Compagnie Aérienne »

profil

Air Austral a reçu le prix de la « Meilleure Compagnie Aérienne » lors de la cérémonie des Victoires du Tourisme qui s’est tenue avant-hier soir à l’hôtel Intercontinental Paris Le Grand. Organisée par le Quotidien du Tourisme, cette troisième édition a primé les meilleures entreprises du secteur du tourisme à travers neuf « Victoires du Tourisme ». Cette année encore, ... Lire la suite »

Pêche – Accord signé pour préserver les thons tropicaux

profil

Un accord de partenariat a été signé par 17 organisations pour améliorer la pêche du thon dans l’océan Indien et la rendre plus durable. Ce projet vise l’amélioration quantifiable et vérifiable de la pêche thonière dans l’océan Indien. Et propose une mise en conformité avec les normes développées par le Marine Stewardship Council, organisation à but non lucratif qui délivre ... Lire la suite »

Relations bilatérales – Les îles soeurs à la conquête de l’Afrique

profil

Les différentes possibilités de collaboration entre Maurice et La Réunion pour exploiter le potentiel du marché africain ont été élaborées lors des dernières rencontres Maurice-Réunion. Elles sont côte à côte. Des voisines d’outre-mer qui partagent une histoire quasi-commune mais une évolution économique, démographique et politique différente. Semblables de par leur petite taille et leur insularité, La Réunion et Maurice veulent ... Lire la suite »

Comores – Un cœlacanthe vendu 1 500 euros

profil

En début de semaine, un pêcheur en pirogue ramène un cœlacanthe . La prise est à la fois tout à fait exceptionnelle et interdite. Le cœlacanthe n’est pas un poisson comme les autres. Le 22 décembre 1938, l’ornithologue sud-africaine Marjorie Courtenay-Latimer reçoit un appel téléphonique indiquant qu’un pêcheur vient de remonter dans ses filets un poisson de type inconnu dans ... Lire la suite »

Maurice – Le Bio Farming Zone à Britannia

profil

Pour la promotion de l’agriculture biologique. Un projet en ce sens a été lancé hier à Britannia, où seize personnes ont été sélectionnées. «Le Bio Farming de Bri­tannia est un exemple à suivre», a déclaré le Premier ministre Pravind Jugnauth qui assistait à la cérémonie avec le ministre de l’Agro-industrie, Mahen Seeruttun. «Nous devons être conscients de ce que nous ... Lire la suite »

Consommation – Les carburants stables en mars

profil

Après la remontée des prix de ces derniers mois, le mois de mars aura au moins le mérite d’accorder un peu de répit aux consommateurs réunionnais sur le front des carburants. Le mois prochain, les carburants resteront stables à la pompe. Si l’on s’en tient aux cotations, le sans-plomb devrait donc continuer à s’afficher à 1,41 euro en stations et ... Lire la suite »

La Réunion – L’eau à utiliser modérément

profil

Sécheresse oblige. Saint-André demande à ses administrés la modération de l’usage de l’eau Voilà déjà plusieurs jours que la sécheresse s’est installée sur l’île, n’épargnant pas les zones où il pleut généralement le plus. Ainsi, l’Est de l’île, à savoir Saint-André, est aujourd’hui contraint de limiter les usages et prélève­ments d’eau par un arrêté. Le maire Jean-Paul Virapoullé a informé ... Lire la suite »

Tourisme – Maurice classée « destination cambriolage »

profil

Attention aux cambriolages à Maurice ! Dans un communiqué publié mercredi, l’United Kingdom Foreign Office met en garde les Britanniques qui visitent le pays. Selon le communiqué, des cambriolages sont souvent perpétrés dans les bungalows et les villas. Il leur est demandé de prendre des précautions dans leurs chambres et d’utiliser les coffres-forts des hôtels. Le Foreign Office souligne que ... Lire la suite »