Dernières nouvelles
Accueil / A la une / Ambassadeurs malgaches : Nominations bloquées

Ambassadeurs malgaches : Nominations bloquées


L’ambassadeur Alain Tehindrazanarivelo a présenté jeudi la copie figurée de ses lettres de créances.

L’attente se poursuit, le blocage semble persister en haut lieu.

Attendus depuis des années, les nominations aux postes d’ambassadeurs de Madagascar à l’étranger semblent toujours bloquées en haut lieu. Le régime HVM n’a nommé qu’un seul ambassadeur, en la personne du Pr Tehindrazanarivelo Alain Djacob, actuellement en poste à Addis Abeba, Ethiopie. Alors que l’actuel mandat du président de la République Hery Rajaonarimampianina expirera dans un an et quelques mois seulement. Où se trouve le blocage ? La ministre des Affaires Etrangères Béatrice Atallah a déjà déclaré que des demandes d’agrément ont été déjà envoyées aux pays accréditaires. Visiblement, le blocage persiste alors que les dirigeants ne cessent d’initier et de multiplier des rencontres internationales dans le cadre de la recherche d’investissements directs étrangers. La France, les Etats-Unis, le Japon, l’Union Européenne (Bruxelles), la Suisse et l’Italie, pour ne citer que ces grands pays et organisations internationales, n’ont-ils pas encore donné suite aux demandes d’agrément envoyés par l’Etat malgache ? On apprend cependant que le chef de l’Etat conduira incessamment une délégation à Rome (Italie) et à Londres (Royaume-Uni). A Rome, la délégation présidentielle inaugurerait la réhabilitation de notre ambassade. Et à Londres, le déplacement présidentiel s’effectuera dans le cadre de la réouverture de l’ambassade malgache. Les locaux sont déjà trouvés. Quoi qu’on dise, l’absence des titulaires des postes dans nos ambassades à l’étranger handicape considérablement les actions diplomatiques du régime en place.

Raison inavouée. Si le motif évoqué par les responsables étatiques pour expliquer le retard dans la nomination des ambassadeurs malgaches à l’étranger est la recherche des profils qui répondent aux attentes de l’Etat malgache dans sa diplomatie au service du développement, on laisse croire dans les coulisses des Palais que les divergences sur les noms à nommer se trouveraient à l’origine du blocage. En tout cas, l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Madagascar à Addis-Abeba, Tehindrazanarivelo Alain, a présenté jeudi dernier la copie figurée de ses lettres de créance à la ministre d’Etat aux Affaires Politiques de l’Ethiopie, Hirut Zemene, qui assure en même temps l’intérim du ministre des Affaires Etrangères. Les deux personnalités ont abordé à l’occasion le renforcement de la coopération bilatérale entre les deux pays, notamment dans le domaine du commerce, du tourisme, de la santé maternelle et infantile, de l’artisanat et de la culture. Ils ont également insisté sur le développement de l’amitié entre les peuples éthiopiens et Malagasy. Madagascar envisage d’ailleurs de s’impliquer fortement dans ses relations avec l’Ethiopie, surtout à travers l’échange d’expérience avec le groupe des pays d’Afrique de l’Est. Tehindrazanarivelo Alain et Hirut Zemene ont aussi soutenu la création prochaine d’un comité conjoint pour établir les priorités et les mettre en œuvre. Ce comité établira les principaux atouts pour renforcer la coopération bilatérale.

R. Eugène

Images liées:

[See image gallery at midi-madagasikara.mg]

Powered by Madagascar Actualitéa

Comments

comments

A propos de Madagascar Actualités